Biographie ou histoire <bioghist>

Les informations relatives à la vie d’un individu, d’une famille, ou à l’histoire administrative d’une collectivité sont encodées, chaque fois que nécessaire pour la bonne compréhension des documents décrits, dans l’élément Biographie ou histoire <bioghist> Tag library : bioghist.

Bonne pratique

Ces informations sont de préférence rédigées sous forme de paragraphes de texte, encodés dans des éléments Paragraphe <p>.

On déconseille l’utilisation à l’intérieur de <bioghist> de l’élément Liste chronologique <chronlist>. On déconseille également l’emboîtage ou la répétition de plusieurs éléments <bioghist> : il est préférable d’utiliser un seul élément <bioghist> par unité documentaire.

Remarque : Le plus souvent, <bioghist> contient des informations relatives au producteur du fonds, identifié dans l’élément Origine <origination>. Par conséquent, l’emploi de <bioghist> est plus fréquent au haut niveau de la description mais il peut cependant exister à tous les niveaux.


Exemples

1.
<did>
    <unitid type="cote">Ms 4644-4652</unitid>
    <unittitle>Papiers Célestin Moreau</unittitle>
    <origination><persname normal="Moreau, Célestin (1805-1888)" source="SUDOC" authfilenumber="030777569" role="producteur">Moreau, Célestin (1805-1888)</persname></origination>
</did>
<bioghist>
   <p>Pierre René Célestin Moreau est né le 23 mars 1805 au château du Bois-D'Aix (Abilly, Indre-et-Loire) ; son père, René Ours Moreau, est adjoint au maire de Loches sous l'Empire. D'abord pensionnaire au collège royal de Poitiers, il fait ensuite des études de droit à Paris. En 1830, il renonce à la magistrature et décide de défendre la cause légitimiste en devenant journaliste. En 1831, Pierre-Sébastien Laurentie lui demande de la seconder à la direction du journal légitimiste <emph render="italic">Le Rénovateur</emph>. Quand <emph render="italic">Le Rénovateur</emph> se fond avec <emph render="italic">La Quotidienne</emph>, il en devient rédacteur en chef à la suite de Joseph-François Michaud. En 1848, il devient rédacteur politique de <emph render="italic">L'Union</emph>, journal  formé de la réunion de<emph render="italic">La Quotidienne</emph>, <emph render="italic">La France</emph> et <emph render="italic">L'Echo français</emph>. Dans les années 1840-1850, il tient également la rubrique littéraire dans la revue catholique <emph render="italic">Le Correspondant</emph>. Parallèlement, il donne des éditions de mémoires du XVIIe siècle chez Janet et Techener et établit pour la Société de l'Histoire de France une <emph render="italic">Bibliographie des Mazarinades</emph>. En 1846, il épouse Marie-Anne Clémentine Vattemare, fille d'Alexandre Vattemare (1796-1864), propagateur du système d'échanges internationaux auquel nombre de bibliothèques publiques américaines doivent leur création. En 1866, Célestin Moreau quitte <emph render="italic">L'Union</emph> et se retire d'abord à Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire), puis à Poitiers, Landevielle, Chavagne-en-Paillers et enfin Vannes. Il meurt le 12 février 1882.</p>
</bioghist>
 
2.
<did>
    <unittitle>Archives de la revue Romania</unittitle>
    <origination><corpname normal="Société des Amis de la Romania" role="producteur">Société des Amis de la Romania</corpname></origination>
</did>
<bioghist>
   <p>La Romania, revue trimestrielle consacrée à l'étude des langues et des littératures romanes, a été fondée en 1872 par Paul Meyer et Gaston Paris. Dirigée de 1911 à 1961 par Mario Roques, puis de 1961 à 1971 par Félix Lecoy, la revue accueille depuis son origine des articles consacrés essentiellement au Moyen Age roman, à dominante linguistique et philologique, mais s'intéressant aussi à l'histoire littéraire et au folklore des pays de la romanité.</p>
   <p>En 1935, pour assurer la publication de la revue, se constitue une Société anonyme Romania, suivie en 1965 d'une Société des Amis de la Romania.</p>
</bioghist>
  
3.
<bioghist>
    <p>Paul Pelliot (1878-1945), sinologue, spécialiste de l'Asie centrale, membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Une présentation générale de sa carrière est disponible sur le site <extref href="http://www.efeo.fr/biographies/cadreindexcherch.htm" show="new" actuate="onrequest">Chercheurs d'Asie</extref></p>
</bioghist>
 

Eléments EAD associés
bioghist | chronlist | origination
Print Friendly, PDF & Email