Localisation physique <physloc>

Les informations permettant d’identifier le lieu où les unités documentaires décrites sont stockées peuvent être indiquées, si nécessaire, dans l’élément Localisation physique <physloc> Tag library : physloc.

Il peut s’agir par exemple de la mention du dépôt d’un fonds dans une autre institution.

Exemple

<did>
   <unitid type="cote">Ms 1894-1898</unitid><unittitle>Collection Brian Houghton Hodgson</unittitle>
   <langmaterial><language langcode="san">sanskrit</language>, <language langcode="bod">tibétain</language></langmaterial> [...]
   <physloc>Cette collection est en prêt permanent au Musée Guimet depuis 1955</physloc>
</did>

Il peut également s’agir de la mention du nom ou numéro du bâtiment, du magasin, ou toute autre indication de lieu physique, particulièrement lorsque cette localisation affecte la communication. Dans ce cas, les restrictions d’accès découlant de la localisation physique sont mentionnées dans l’élément Restrictions d’accès <accessrestrict>.

Exemple

<did>
    […]
    <physloc>Pièces conservées hors site (annexe de St-Jean)</physloc>
</did>
<accessrestrict>
<p>Un délai de 48 h est nécessaire pour la communication de ces pièces (acheminement depuis l'annexe).</p>
</accessrestrict>

Remarque

On n’utilise pas <physloc> pour identifier l’institution ou l’organisme responsable de l’accès intellectuel aux unités documentaires décrites, mais l’élément Organisme responsable de l’accès intellectuel <repository>. On n’utilise pas non plus <physloc> dans le cas d’un transfert de propriété : voir l’élément Note <note type= »absent »>.


Eléments EAD associés

physloc

Print Friendly, PDF & Email